Alternatives Apache

Consciente de la menace qui pèse sur nos villages, l’association APACHE a multiplié les rencontres avec les interlocuteurs susceptibles de réorienter les études de la DREAL et/ou revoir leur financement en conséquence. Les discussions ont été menées avec le souci constant de remettre l’Humain au cœur des enjeux majeurs du projet et dans un esprit de concertation afin de trouver un nouveau consensus sur un tracé alternatif. Dans la majorité des cas, les discussions ont été constructives et ont permis de faire évoluer et d’affiner nos propositions.

De nombreux interlocuteurs reconnaissent aujourd’hui que le tracé de référence (variante NSA, Côteaux de St Adrien à Belbeuf) ne pourra être soutenu par le gouvernement en raison d’un contentieux certain avec les instances de Bruxelles si les directives sur l’environnement n’étaient pas respectées (interférence avec le site Natura 2000). Cette situation, largement anticipée par l’association APACHE, a conduit celle-ci à proposer des tracés alternatifs préservant les intérêts des habitants tout en tenant compte de l’évolution du contexte depuis le débat public de 2005. En effet, plusieurs facteurs ont été intégrés dans nos propositions, en particulier le passage de la future ligne TGV « Ligne Nouvelle Paris-Normandie (LNPN) », le besoin de créer une nouvelle zone industrielle multimodale sur l’Axe Seine près d’Alizay et de la relier à Seine Sud, la nécessité de désenclaver la vallée de l’Andelle, et les contraintes liées au développement sociaux-économique des communes potentiellement concernées.

Vous trouverez dans cette rubrique les schémas des deux tracés (1bis et 2bis et 1ter et 2ter) proposés par l’association APACHE. La pertinence de l’un ou l’autre de ces projets techniques dépend des options de passage possibles de la LNPN (A,B ou AB). Les justifications techniques correspondantes figurent en légende. Pour plus de détails veuillez contacter directement l’association.